L’institution française, Proparco, vient de débloquer la modique somme de 20 millions de dollars pour soutenir les PME nord-africaines, à fort potentiel de croissance, évoluant dans les secteurs de l’industrie, de la santé et de l’éducation.

 

Une contribution généreuse qui s’inscrit dans le cadre d’un fonds d’investissement intitulé SPE AIF I, géré par la société SPE Capital, qui se concentre sur l’Afrique du Nord, et plus particulièrement sur l’Egypte, le Maroc et la Tunisie.

Ce fonds (SPE AIF I) se veut, donc, un soutien aux sociétés à forte croissance, notamment familiales, qui font face à des soucis de transmission ou de transformation.

Notons, au passage, qu’une dizaine de sociétés dans les secteurs de l’industrie, de la santé et de l’éducation vont en bénéficier.

Ce fonds devrait, également, présenter des impacts positifs, notamment au niveau de la promotion du travail décent et du développement de l’économie des pays concernés. Le tout, en répondant, bien évidemment, au huitième objectif de développement durable, établi par l’ONU.

Il devrait, aussi, contribuer au maintien de plus de 3000 emplois indirects, dont 700 féminins, et au développement de compétences, et ce, via la formation de quelque 600 employés.

Enfin, de par son soutien financier, Proparco jouera un rôle de conseil sur les aspects environnementaux et sociaux dans ce projet.

Gamra.net est un journal électronique tunisien, à tendance culturelle, qui couvre l'actualité nationale et internationale.

Votre Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Page Facebook